La semaine dernière, la nouvelle usine de ventilation de Bruxelles-Congrès a été mise en service. Cette nouvelle installation s’inscrit dans les travaux de modernisation de l'infrastructure ferroviaire entre les gares de Bruxelles-Midi et Bruxelles-Nord (Jonction Nord-Midi). Ces travaux ont pour but l’équipement et le renouvellement des installations de sécurité du tunnel, principalement la détection incendie, la nouvelle ventilation, l’éclairage, la détection d’intrusion, la signalétique dynamique et la sonorisation ainsi qu’un système de contrôle-commande permettant la gestion automatisée et centralisée du tunnel. L’objectif est d’avoir l’ensemble de ces équipements en service pour le 1er décembre de cette année au moment où un test grandeur nature avec les pompiers sera réalisé.

Le renouvellement du système de ventilation et de désenfumage de la jonction Nord-Midi est une des activités clés des travaux. Le système se compose de 3 stations de ventilation constituées de 13 ventilateurs au total : les stations A1 et A2 situées en gare de Bruxelles-Central et la station A3 située en gare de Bruxelles-Congrès. Ces stations sont anciennes et doivent être entièrement renouvelées, tout en continuant à assurer durant les travaux la ventilation et le désenfumage pour les 365 000 voyageurs empruntant quotidiennement ce tunnel les jours ouvrables. La mise en service de cette nouvelle usine de ventilation constitue une étape importante afin de pouvoir ensuite procéder au renouvellement des autres stations. Elle permet en outre une amélioration intermédiaire de la fiabilité et des performances de la ventilation actuelle du tunnel.

 


Avant

Après