Le week-end dernier, TUC RAIL et Infrabel ont travaillé 24 h sur 24 pour mettre en place un nouveau pont en arc métallique au-dessus de la Blankenbergse Steenweg à Bruges. Le trafic des trains sur les Lignes L51 (Bruges – Blankenberge), 51A (Bruges – Zeebrugge) et 51B (Bruges – Knokke-Heist) était interrompu pendant 48 heures afin de permettre le démontage de l’ancien pont ferroviaire et la mise en place du nouveau pont en un temps record.

Nouveau pont en arc métalliques pour 3 trois voies

Les travaux de rénovation s’inscrivent dans le cadre de la pose d’une troisième voie entre Bruges et Dudzele pour faire face à la croissance du trafic ferroviaire de et vers la côte. Au cours des derniers mois, le pont en arc métallique mesurant 50 mètres de long et pesant presque 800 tonnes a été assemblé sur un terrain situé à quelques centaines de mètres du pont ferroviaire actuel.

Calendrier strict

Le week-end dernier, durant une interruption totale de ligne de 48 heures, le pont ferroviaire existant a été démonté et le nouveau pont a été mis en place. Pendant ces travaux, la circulation routière sur la route régionale sous-jacente n’était interrompue que pendant une semaine. En effet, ces travaux spectaculaires ont été exécutés selon un timing très strict de sorte à rétablir le trafic ferroviaire à partir de lundi matin. Après le démontage de l’ancien pont, les culées ont été démolies et le nouveau pont en arc a été poussé à son emplacement définitif au moyen d’un Self Propelled Modular Transporter (SPMT) type Kamag. Le pont était déjà entièrement préballasté et les nouvelles culées ont été mises en place en 2017 durant un week-end de travail antérieur. Pour finir, il a été procédé à la réalisation des joints des tabliers, à la pose des nouvelles voies et à la remise en place des caténaires. L’opération s’est déroulée sans encombres et les deux voies ont pu être remises en service dans les temps lundi matin.